Un déodorant naturel fait maison pour en finir avec les polluants (et pour sentir toujours bon!)

Ingrédients (pour environ 200 ml de produit) :
– 100 g. d’huile de noix de coco* (bio et de première pression à froid)
– 60 g. de bicarbonate de soude (ultra fin)
– 40 g. de fécule ou d’arrow-root
– 10 g de cire d’abeille blanche
– 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie ou Tea Tree

Pour que l’huile soit à l’état liquide, il suffit juste de la laisser 15 minutes au soleil, ou bien faites-la chauffer au bain-marie ou au micro-onde.

Préparation :
1. Versez l’huile de noix de coco fondue dans un pot.
2. Ajoutez dans le même pot la cire d’abeille et faites fondre le tout à bain-marie.
3. Une fois que l’huile et la cire sont liquides, ajoutez, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme.

4. Ajoutez ensuite les huiles essentielles.
5. Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir (au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud) avant de vous en servir.

Et voilà, un produit naturel, qui sent bon, dure très longtemps et coûte pas cher.
Pour l’utiliser : appliquer votre déodorant avec vos petits doigts sur vos aisselles !

IMPORTANT : Ce déodorant ne bloque pas la transpiration mais élimine les mauvaises odeurs grâce à l’action antibactérienne de l’huile de coco et du Tea Tree + l’action alcalinisante du bicarbonate de soude.

Pourquoi utiliser un déodorant naturel ?
La raison principale est que les produits chimiques qu’on trouve en commerce contiennent énormément d’ingrédients qui ne respectent pas toujours la peau. Par exemple,
la plupart des marques utilisent du chlorhydrate d’aluminium, plus connu sous le nom de « sels d’aluminium ».

Ce produit chimique bloque la sueur car il recouvre nos pores et  les empêche de respirer. Et vous ne voulez pas arrêter de transpirer, croyez-moi !

En effet, en bloquant la transpiration on va interrompre directement le processus naturel de régulation de la température de notre corps ainsi que le moyen principale de notre peau d’évacuer ses déchets. 

En plus, certaines études montrent que l’utilisation régulière de produits anti-transpiration peut provoquer le cancer du sein.

Certes, dans le commerce on peut trouver des déodorants plus naturels et avec moins de cochonneries que d’autres, mais cette version “home made” est très facile à réaliser, sans risques et surtout c’est vraiment pas cher ! Pourquoi ne pas essayer ? 🙂 

Un deodorante naturale « home made », senza sostanze chimiche (e che funziona!)

Ingredienti (per circa 200 ml di prodotto) :
– 100 g. d’olio di cocco* (biologico, prima pressione a freddo) 
– 60 g. di bicarbonato di sodio (ultra fino)
– 40 g. de fecola di mais o d’arrow-root
– 10 g di cera d’api bianca
– 10 gocce d’olio essenziale di Lavanda o Tea Tree

*L’olio di cocco si solidifica sotto i 25° C. Sarà sufficiente lasciarlo 15 minuti al sole o riscaldarlo a bagnomaria per renderlo liquido.

Preparazione:
1. Versare l’olio di cocco liquido in un contenitore.
2. Aggiungere la cera d’api nello stesso contenitore e far fondere il tutto a bagnomaria.
3. Quando l’olio e la cera sono entrambi liquidi, togliere dal fuoco e aggiungere delicatamente il bicarbonato di sodio e la fecola, mescolando il tutto con un frustino o una forchetta per evitare di formare dei grumi.
4. Aggiungere gli oli essenziali.
5. Mescolare il tutto e lasciare che il deodorante si solidifichi a temperatura ambiente (o in frigo se fa troppo caldo) prima di utilizzarlo. 

Ed ecco pronto un prodotto naturale, che profuma, dura a lungo e costa pochissimo.
Per utilizzarlo: applicate il deodorante con le dita sulle ascelle !

IMPORTANTE: Questo deodorante non blocca la traspirazione, ma elimina i cattivi odori grazie all’azione antibatterica dell’olio di cocco e degli oli essenziali, il tutto rinforzato dall’azione alcalinizzante del bicarbonato di sodio.

Perché utilizzare un deodorante naturale?
La ragione principale è che i prodotti chimici che troviamo in commercio contengono molti ingredienti che non rispettano sempre la pelle. Per esempio, la maggior parte delle marche utilizzano dei « sali di alluminio ». 

Questi ingredienti chimici otturano i pori della pelle, bloccando così il sudore e impedendo alla pelle di respirare. E non vi conviene smettere di sudare, credetemi! 

In effetti, bloccando la traspirazione, interrompiamo il processo naturale di regolazione termica del nostro corpo, nonché il mezzo di eliminazione principale della nostra pelle.

Inoltre, alcuni studi mostrano che l’uso ripetuto di prodotti anti traspirazione potrebbe causare il cancro al seno.

Certo, in commercio possiamo trovare dei deodoranti più naturali e con meno ingredienti chimici, ma questa versione « home made » è facilissima da realizzare, senza rischi e soprattutto veramente economica! Perché non provarci? 🙂