On est en plein été et les vacances sont arrivées (ou presque). Êtes-vous vraiment prêts à vous exposer au soleil ?

Petit rappel sur le rôle de la peau
La peau est un organe particulier et multifonctionnel. Parmi ses nombreuses fonctions, la peau est :

  • La barrière principale entre notre organisme et l’extérieur
  • Le moyen principale de régulation de la temperature interne
  • Une voie d’élimination des déchets
  • Impliquée dans la production de la vitamine D

Elle est soumise aux agressions internes (alcool, tabac, stress oxydatif…) et externes (pollution, composés toxiques et évidemment le soleil).

Et les UV?
L’exposition aux UV entraîne des réactions de photo-oxydation qui abîment les cellules de la peau et leur ADN.

Il y a 3 types d’UV :
UVA : 95% des UV. Pénètrent en profondeur dans la peau. Responsables du vieillissement de la peau, dégradation de collagène et élastine (= apparition des rides), taches et allergies solaires.
UVB : pénètrent moins en profondeur. Responsables de la synthèse de la vitamine D et le bronzage mais responsable aussi des coups de soleil ou du cancer de la peau.
UVC : bloqués par la couche d’ozone.

C’est quoi le bronzage ? Et le coup de soleil ?
Le bronzage est un mode de protection de la peau – face aux rayons UV – qui passe par :

  • multiplication des kératinocytes (les cellules qui produisent la kératine) → la peau devient plus dure et moins perméable aux UV.
  • production de mélanine par les mélanocytes → majeure protection de la peau contre les UV.

Si les dégâts aux cellules causés par les UV B deviennent trop importants on a la fameux « coup de soleil » (= brulure de 1er voire 2e degré) :

  • inflammation locale (douleur).
  • apoptose (mort programmée des cellules abîmées pour éviter qu’elles se reproduisent) → desquamation de la peau.

Le soleil est donc un ami ou un ennemi ? 
Malgré les risques liés à une exposition incorrecte et prolongée au soleil (vieillissement de la peau, coups de soleil, cancer de la peau…), le soleil représente une source de bienfaits innombrables pour notre santé :

  • Selon la recherche, 75% de vitamine D devrait venir du soleil. Il suffit de s’exposer entre 15 et 30 minutes au soleil doux (avant 11h et/ou après 17h) pour un bon apport en vitamine D.
  • Stimulation de la fonction cutanée, par la sollicitation des glandes sébacées et sudoripares.
  • Renforcement des glandes et du système nerveux (ce qui nous permet donc de recharger nos batteries).
  • Amélioration du réseau capillaires de surface (augmentation de l’irrigation à la surface de la peau).

Tout ce qu’il faut faire pour éviter les risques liés à l’exposition au soleil, c’est de suivre quelques simples règles de base et de bien préparer sa peau avant de s’exposer !

Vous vous demandez pourquoi ? Car une peau pas prête à l’exposition est une peau qui risque de subir sans pitié les coups de soleil et le vieillissement prématuré dû aux rayons UV.

Voici donc quelques petites astuces et conseils naturopathiques pour profiter du soleil en toute sécurité !

Astuce #1 : Commencez par votre assiette

Mieux qu’une crème externe, ce qui passe par l’intérieur est 1000 fois plus efficace et mieux absorbé par notre organisme et surtout par notre peau.
Soignez donc votre assiette pour qu’elle contiennent tous les nutriments essentiels pour votre peau ! En effet, certains nutriments peuvent avoir un rôle protecteur face aux UV : carotène, vitamines, polyphénols, oméga 3. Mais c’est quoi en vrai ? Où les trouver ?

Il s’agit d’antioxydants qui aident la peau à augmenter son absorbance et son opacité et en réduisant la quantité de radicaux libres dans l’organisme. On les retrouve dans la plupart des fruits et des légumes, surtout ceux de saison (joliment colorés). Quelques exemples :

  • Carotènes : (notamment le bêta-carotène): carottes, patates douces, abricots, légumes verts à feuilles (épinards, salade, roquette), algues…
  • Lycopène : tomate (puree), pastèque, poivrons…
  • Vitamine A : foie de veau, oeufs, huile de foie de morue, persil, légumes verts, saumon, sardines, huile de pépins de raisin…
  • Vitamine C : fruits rouge, fraise, framboise, poivron, chou, persil, brocoli
  • Vitamine E : huiles végétales (tournesol, germe de blé avocat olive), amande, noisette, herbes aromatiques
  • Oméga 3 : poisson gras, sardines, maquereaux, noix, noisettes, amandes, noix de cajou…
  • Astaxanthine (carotène qui donne la couleur rose aux crevettes, effet protecteur) : crustacés

Attention : Ces nutriments ont une action sur le long terme. Commencez donc à en manger bien avant (mais aussi pendant) les vacances !

Astuce #2 : Exposez-vous progressivement !

  • S’exposer de préférence au soleil doux, en début ou en fin de journée, pas celui qui brûle.
  • Si pendant les heures plus chaudes (12h/16h), couvrez vous avec des vêtements et des chapeaux.
  • S’exposer petit à petit.
  • Protégez tête et nuque pour éviter les coups de chaleur.
  • Boire beaucoup d’eau.

Astuce #3 : Nourrissez et protégez votre peau

La phytothérapie peut également nous aider à préparer notre peau et la protéger des attaques continus des UV.

Le macérât de carotte :
Au moins 15 jours avant l’exposition au soleil, vous pouvez utiliser ce macérât sur votre corps pour un effet « bonne mine » et pour apporter des bêta-carotènes.
Pour en effet autobronzant et une légère protection contre les UV. (attention, ce macérât ne remplace pas une creme solaire lors d’une exposition prolongée au soleil).


L’Urucum :
Puissant antioxydant, contient zinc, cuivre, sélénium, contient x100 bêta-carotène que la carotte.
Préparation « avant/après soleil »: 100 ml d’HV Abricot + 10 g de poudre d’Urucum.
Pour profiter des bienfaits de l’Urucum en interne vous pouvez également mettre une grosse c.a.s de graines entières dans une bouteille de 500 ml d’huile d’olive qui vous sert à cuisiner ou assaisonner. Puisque son principe actif est liposoluble, il se diffusera dans le gras au bout de quelques jours et sera ainsi mieux absorbé par l’organisme.


Extrait de Polypodium Leucotomos :
Fougère des régions tropicales d’Amérique.
Des études montrent qu’en réaction aux UV, il augmente l’expression de P53, une protéine qui agit sur l’ADN des cellules et sur leur mécanisme de réparation (ça éviterait donc la création et reproduction des cellules cancéreuse).
Cet extrait semble agir dès la première prise (dose recommandée : 7,5 mg / kg / jour).

Astuce #4 : Partez bien équipés : La trousse naturo

Parmi ce qu’il faut absolument mettre dans votre valise, les huiles essentielles ne devraient jamais manquer à l’appel ! Voici les indispensables en voyage :

  • Cannelle de Ceylan (écorce) : En cas d’infections digestives (ex. tourista).
    (Attention : pas sur la peau, pas dans la bouche. Uniquement en gélules).
  • Tea Tree : pour combattre les microbes, en cas de petites coupures ou plaies. Possible pur sur la peau.
  • Menthe Poivrée : en cas de nausée ou mal de transport. À respirer directement du flacon ou versez une goutte sur votre main et laper doucement.
  • Lavande fine : en cas de stress ou problèmes d’endormissement.
  • Lavande Aspic : en cas de piqûres d’insectes ou coup de soleil (associée avec du gel d’aloe vera par exemple).
  • Hélichryse Italienne : en cas de chute ou hématomes.

Une autre chose qui ne peut pas manquer dans votre trousse d’été est l’ Aloe vera : hydratante, apaisante, rafraîchissante. A utiliser en gel comme soin après-soleil. 

Vous ne savez pas trop comment l’utiliser ? Voici quelques exemples pour profiter de ses bienfaits (aussi en association avec les huiles essentielles) :

Recette 1 : Dans le creux de la main mettre un peu de gel d’aloe vera et ajouter 1-2 gouttes d’HE de Lavande Aspic en cas de coup de soleil.

Recette 2 : Disposer dans un bac à glaçon du gel d’aloe vera. Ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans chacun des compartiments. Mettre au congélateur. Effet frais garanti sur les coups de soleil !

Recette 3 : Transférer 25 g de gel d’aloe vera dans un bol, ajouter 3 g ( ou 3 ml ) d’huile de calendula et 1 ml ( 30-35 gouttes ) d’huile essentielle de lavande aspic ou fine. Mélanger le tout et verser cette gelée apaisante et désaltérante dans un flacon vide. Un super soin après soleil rapide et fait maison !

Conclusions

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut pour bien vous préparer à l’exposition au soleil. Pour résumer tout ça en quelques lignes :

  • Bien se nourrir avant, pendant et après l’exposition pour fournir à l’organisme tous les nutriments essentiels pour faire face aux UV et en prévenir les dégâts.
  • S’hydrater tout au long de la journée car le soleil et la chaleur augmente la transpiration et donc l’élimination d’eau et de sels minéraux.
  • S’exposer doucement au soleil et éviter les heures les plus chaudes (entre 12h et 17h). Dans ce cas la, pensez à vous couvrir et à utiliser une crème solaire.
  • Nourrir et protéger la peau de l’intérieur et de l’extérieur, avec le macérât de carotte, l’Urucum ou encore le Polypodium Leucotomos.
  • Partir bien équipé avec des remèdes simples et naturels (huiles essentielles, aloe vera, argile…)

Bonnes vacances à toutes et à tous !